DEVELOPPEMENT DU SITE www.densite.ch

Découvrez le site et contribuez à le développer!  

Conçu comme un outil de référence à disposition des citoyens et des professionnels, vous trouverez un atlas regroupant plus de 40 exemples de secteurs, quartiers, communes et cantons comparables entre eux, une partie définitions, une partie enjeux et une partie bibliographique. Contribuez à ce site en nous faisant parvenir textes et des références bibliographiques, vous pouvez également nous présenter un secteur réalisé ou un projet avec ses données cadastrales.


SEMINAIRE "Surélever ou pas? Contextes urbains et solutions architecturales"

et Assemblée générale EspaceSuisse- Section romande

Mercredi 6 novembre 2019 à Genève, Aula de la Fédération des entreprises romandes (FER)

Ville et Canton de Genève partenaires

Longtemps envisagées comme une question purement architecturale, tout au plus technique, les surélévations sont de nos jours perçues comme un exercice complexe impliquant des approches multiples et pluridisciplinaires. Aujourd'hui, les impacts urbains des surélévations sont indéniables et doivent être  considérés avec la plus grande attention - que ce soit au niveau des aménagements urbains, des équipements publics ou de stationnement - les changements induits, s'ils sont moins visibles que la construction, se vivent quotidiennement.

Le séminaire présentera, durant la matinée, les points de vue de différents acteurs issus du public et du privé, mais également du monde économique. Ceci permettra d'aborder le thème de la surélévation à plusieurs niveaux, dans plusieurs cantons et régions. La Ville et le Canton de Genève, hôtes du séminaire, feront notamment part de leurs riches expériences  en matière de surélévation, tant au niveau de la méthodologie que du contexte légal spécifique.

Un large espace d'échange sera offert aux participant-e-s de la manifestation tout au long de la matinée avec, pour objectif, d'offrir des outils pratiques et des pistes dans le quotidien des professionnels confrontés à cette thématique actuelle. Les visites de l'après-midi permettront de découvrir des exemples de surélévation et de mieux cerner sur le terrain leurs différents enjeux.

programme pdf

lien vers l'inscription

 

LES CAHIERS D'ESPACESUISSE - SECTION ROMANDE

N°1 / 2019 Thème : Trop d'instruments - un danger pour l'urbanisme ?

Les évolutions récentes de l'édifice légal complexifient les interventions des aménagistes, urbanistes et architectes qui y sont désormais confrontés quotidiennement. La superposition entre  normes issues de différentes préoccupations sociétales (environnementale, patrimoniales, sociales etc.) met parfois le concepteur face à des arbitrages peu satisfaisants voire à des propositions absurdes.

EspaceSuisse - Section romande, a dédié son séminaire de novembre 2018 à cette épineuse question, sous l'intitulé "Trop d'instruments, un danger pour l'urbanisme?" Organisé à La Chaux-de-Fonds dont l'urbanisme est riche d'enseignements, il a été le lieu d'échanges passionnés. Notre dernier Cahier retranscrit quelques-unes de ces interventions (provenant d'orateurs tels que chefs de ville, avocats ou encore architectes émanant du privé), étoffées de contributions inédites.

A travers ces différents regards, ce Cahier souhaite également interroger le lecteur sur la situation actuelle de la surréglementation en formulant plusieurs questions de fond : que reflète la surréglementation actuelle sur la société? Soigne-t-elle les maux qu'elle prétend guérir ou en gènère-t-elle de nouveaux ? A qui profite-t-elle le plus? Aux professionnels qu'elle nourrit ? Aux concepteurs qu'elle devrait accompagner ou aux usagers qu'elle devrait servir ?

Le Cahier est disponible auprès du Secrétariat pour le prix de 16 CHF

 

ASPAN-SO DEVIENT ESPACESUISSE - SECTION ROMANDE !
Lors de son Assemblée générale du 15 novembre 2018 à La Chaux-de-Fonds, l'ASPAN-SO est devenue EspaceSuisse - Section romande ! En effet, suite au changement de nom de VLP-ASPAN  en faveur d' EspaceSuisse  - célébrant  également son Jubilé à Berne en juin 2018 - notre section, représentée par son Comité, a proposé de s'aligner et d'être la première section parmi les 6 au niveau national à modifier son nom par souci de clarté et de visibilité.